« Nous sommes descendus dans la banlieue d’Alger. La plage n’est pas loin de |’arrêt d’autobus. Mais il a fallu traverser un petit plateau qui domine la mer et qui dévale ensuite vers la plage. Il était couvert de pierres jaunâtres et d’asphodèles tout blancs sur le bleu déjà dur du ciel. Marie s’amusait à en éparpiller les pétales 4 grands coups de son sac de toile cirée. Nous avons marché entre des files de petites villas a barrières vertes ou blanches, quelques-unes enfouies avec leurs vérandas sous les tamaris, quelques autres nues au milieu des pierres. Avant d’arriver au bord du plateau, on pouvait voir déjà la mer immobile et plus loin un cap somnolent et massif dans l’eau claire. Un léger bruit de moteur est monté dans I’air calme jusqu’a nous. Et nous avons vu, trés loin, un petit chalutier qui avancait, imperceptiblement, sur la mer éclatante. Marie a cueilli quelques iris de roche. De la pente qui descendait vers la mer nous avons vu qu'il y avait déjà quelques baigneurs. »

 

« Extrait»

Albert Camus - L'étranger

300,00دجPrix
  • ISBN:

    9789947835517

  • Nombre de pages :

    131

  • Edition:

    L'Odyssée

  • Date de parution:

    01/01/2013