Tu vois mon cher ami... fait remarquer Idir stoïquement...  Il(Achour) est le résultat d'une éducation hiératiquement verticale suivie dans la zaouia... Il est comme quelqu'un qu'on a enfermé dans une grotte... et il ne voit que des ombres... muettes, mystiques et imprécises... Puis il y a que (celles-ci) ... embrouillent tous les hommes pour écarter et réprimer violemment les autres sages parce qu'ils osent s'affirmer opiniâtrement différents... (ou) comme quelqu'un qu'on garde dans une grande étable et, qu'on ne fait sortir que guidé par des œillères... (afin de) garder le nombreux bétail du maitre qu'il honore jusqu'à une vénération futée et institutionnalisée verticalement afin de fonder et imposer par la mystification une anthropolâtrie habilement cachée... Un anthropolâtre ne travaille jamais la terre, mais il cherche constamment comment faire d'elle sa vraie source rentière où il exploite d'autres personnes dont il fait des adeptes... (Enfin) ce que vous devez tous comprendre c'est qu'il y a notre référence qui est seulement terrestre... actuelle et vivante... et il y a la leur qui est surannée, vieillie, d'une époque révolue puis rattachée constamment au Ciel pour en faire un immense empyrée... beaucoup plus sanctifié que historique.

Extrait

Asrad Tazert N Tanit - L'empyrée n'est jamais bleu

700,00دجPrix
  • ISBN:

    9789931727064

  • Nombre de pages :

    302

  • Edition:

    Imru

  • Date de parution:

    2020