top of page

« Ce sont donc les peuples qui se laissent, ou plutôt se font garrotter, puisqu'’en refusant seulement de servir, ils briseraient leurs liens. C'est le peuple qui s'assujettit et se coupe la gorge : qui, pouvant choisir d'être sujet ou d'être libre, repousse la liberté et prend le joug, qui consent, qui consent à son mal ou plutôt le pourchasse. Et pourtant je n'exige pas de lui une si grande hardiesse : je ne veux pas même qu'il ambitionne une je ne sais quelle assurance de vivre plus à son aise. Mais quoi ! Si pour avoir la liberté, il ne faut que la désirer ; s'il ne suffit pour cela que du vouloir, se trouvera-t-il une nation au monde qui croie la payer trop cher en l'acquérant par un simple souhait ? Et qui regrette volonté à recouvrer un bien qu'on devrait racheter au prix du sang, et dont la seule perte rend à tout homme d'honneur la vie amère et la mort bienfaisante ? »

Étienne de la Boétie

Etienne De La Boétie - Discours de la servitude volontaire

250,00دجPrix
Rupture de stock
  • ISBN:

    9789931653165

  • Nombre de pages :

    84

  • Edition:

    Tafat

  • Date de parution:

    2019

Page d'articles: Stores Product Widget
bottom of page