Alger, 1956. Fernand Iveton- ouvrier communiste anticolonialiste rallié au FLN- a trente ans quand il pose une bombe dans son usine à Belcourt. Il est denoncé et interpellé avant que la bombe n'explose. Il n'y a ni blessés, ni morts. Il est pourtant condamné à la peine capitale et sera exécuté le matin du 11 février 1957, restant dans l'Histoire comme le seul Algérien d'origine européenne guillotiné de la guerre d'Algérie.

Si le roman de Joseph Andras relate l'arrestation, l'interrogatoire, la détention, le procès d'Iveton, il évoque également son enfance dans son pays, l'Algérie, et s'attarde sur sa rencontre en France avec Hélène, qui deviendra son épouse. La violence extrême des ultimes semaines de son existence est ainsi mise en perspective avec le bonheur du passé, comme pour rappeler que Fernand Iveton est simplement un homme qui aura aimé et espéré...

Un roman percutant, tendu par la nécessité de la justice et cinglant comme une sentence.

Joseph Andras - De nos frères blessés

600,00دجPrix
  • ISBN:

    9789931040095

  • Nombre de pages :

    152

  • Edition:

    Barzakh

  • Date de parution:

    2016