top of page

Dans l'Algérie des années 1950, encore meurtrie par les purges antisémites menées par les lignes pétainistes, la guerre d'indépendance plonge le pays dans la violence et le sang. Témoin direct de ce naufrage, le narrateur revient sur son enfance à Constantine où les troupes françaises paradent et tuent.

Miné par une obésité boulimique, surplombé par un père complexe, le jeune adolescent écume les rues avec son copain d'enfance et finit par trouver l'amour auprès d'une fille de riches colons en rupture de ban. Mais, c'est en se ressourçant à deux tableaux accrochés dans le cabinet d'expert-comptable de son oncle qu'il trouve une certaine sérénité. L'un est signé du plus grand peintre de l'âge d'or musulman, Al Wacity ; l'autre d'Albert Marquet, magistral impressionniste, ami de Matisse, installé en Algérie depuis 1927.

A travers ces deux toiles qui résument la mémoire du Maghreb, ce roman de couleurs, de bruits et de fureurs, charrie l'histoire du XXème siècle. L'usurpation, par un petit bureaucrate corrompu, de l'atelier et de l'œuvre de Marquet légués à l'Algérie, métaphorise la dépossession du pays lui-même.

Rachid Boudjedra - La dépossession

700,00دجPrix
Rupture de stock
  • ISBN:

    9789931572091

  • Nombre de pages :

    201

  • Edition:

    Frantz Fanon

  • Date de parution:

    2017

Page d'articles: Stores Product Widget
bottom of page