top of page

Dans « La Pétaudière », le chemin des dires et des faits est toujours dirigé par ceux qui prétendent détenir la vérité, qu’importe si elle est façonnée, de différentes manières, par l’Homme. Les lieux importent peu ! Les personnages naissent au fil des convoitises. Les desseins sont identiques même s’il faut sacrifier l’amour et les êtres chers. La détention et l’exercice du « Pouvoir » sont le nectar et la folie des insensés sans vision. Pour eux réussir, voler, détruire ou assassiner ne veulent rien dire même si la mère-courage est toujours là pour perpétuer l’humanité. Et puis voter n’a plus de sens quand la sueur du bulletin est confisquée pour arroser la victoire d’un indu élu et les barrons de l’ombre. Les dividendes seront exigés par godets et le peuple, dans sa révolte passive, deviendra aphone pour se consacrer aux courses du siècle qui consistent à remplir les sachets. Sil le peut, bien sûr ! Et pourtant Itij était architecte. Il est intègre et il incarne la nouvelle génération qui veut sauver ce qui reste. Mais que peut faire cette force intelligente et tranquille contre les forteresses d’intérêts qui constituent à semer la prospérité sans vie et sans âme ?

Youcef Merahi - La pétaudière

450,00دجPrix
Rupture de stock
  • ISBN:

    9789961643112

  • Nombre de pages :

    124

  • Edition:

    Casbah

  • Date de parution:

    2011

Page d'articles: Stores Product Widget
bottom of page