Valorisation du patrimoine traditionnel

Formation aux métiers de l'artisanat et développement local Expériences nord-africaines

 

 

L'échec des modèles de développement centralisés entrepris au lendemain des indépendances dans beaucoup de pays du sud dont le modèle algérien des industries industrialisantes d'une part, et le renouvellement des théories de développement, d'autre part, ont remis dans l'actualité les approches qui accordent de l'importance à l'industrie endogène, aux savoir-Faire locaux et aux micros, petites et moyennes entreprises. Par ailleurs, l'essoufflement du modèle économique rentier, basé sur les énergies fossiles, suite au premier contre-choc pétrolier, a remis de nouveau sur le devant de la scène le débat sur la nécessaire diversification et le changement de modèle économiques. Au-delà des lacunes et limites du « nouveau modèle économique » élaboré par les pouvoirs publics, ce dernier énonce un certain nombre de recommandations parmi lesquelles le développement « des industries touristiques et culturelles où l'Algérie peut valoriser son patrimoine géographique et surtout culturel (patrimoine architectural, cuisine, artisanat, musique) ». Notons que l'artisanat n'est qu'une variable du développement du secteur du tourisme alors qu'il peut prétendre à plus.

Houria Ait Sidhoum-Taleb - Valorisation du patrimoine traditionnel

800,00دجPrix
  • ISBN:

    9789931395089

  • Nombre de pages :

    202

  • Edition:

    CREAD

  • Date de parution:

    2017