top of page

« Je suis né le 1 er novembre 1954, sous un chêne, dans le maquis ». Depuis que j'ai rejoint l'ALN, en 1956, j'ai pris l'habitude de donner cette réponse quand on m'interrogeait sur mes origines. Je le faisais par nécessité, par conviction. Un peu par jeu aussi. Mais avec le temps ce qui était une boutade est devenu une évidence, car pour moi, comme pour plusieurs générations, la guerre de libération ne fut pas seulement le début d'une nouvelle vie ou d'une nouvelle époque, mais un acte de naissance, un acte fondateur de ce que nous sommes, de ce que nous devions être, ce que nous n'aurions jamais dû cesser d'être : des hommes libres, des Algériens vivant librement dans un pays libre. Je considère que j'ai eu une chance immense, à l'instar de toute une génération, celle qui est arrivée à la force de l'âge au moment où le pays se battait pour son existence et avait besoin de toutes ses potentialités. J'ai participé comme des millions d'autres, à une épopée, celle de la libération. Je n'ai pas eu droit à la récompense suprême la chahada, le martyre, mais j'ai connu la fraternité, le sacrifice et le courage.

Traduit par : Abed Charef

Lakhder Bouregaa - Témoin sur l'assasinat de la révolution

1 200,00دجPrix
  • ISBN:

    9789931460909

  • Nombre de pages :

    320

  • Edition:

    El Qobia

  • Date de parution:

    2020

Page d'articles: Stores Product Widget
bottom of page